Comptine pour quatre

Mai 19, 2021 | Poèmes

Elles étaient deux et deux copines d’enfance

Amies de vie, elles ont voulu faire quatre

C’était génial, tant de rires.

Cinquantenaires ou presque,

Elles étaient très humaines,

Capables du meilleur comme du pire.

Maladresses, incompréhension,

Ego blessé, sensibilité écorchée

Et voilà que tout éclate, plus de quatre

Rien que deux et deux

Ou une et trois parfois, plus souvent quatre fois une

Dont moi qui tristounette, tente avec ces paroles,

De trouver quelque sens à ce méli-mélo

poème rédigé il y a quelques années par Delphine Messadi-Degiez, publié exclusivement sur ce site

À propos de l’Auteure

Delphine croit en l’amitié et aux valeurs sincères, elle adore la Nature, les animaux et les sorcières, se passionne pour l’Histoire et toutes les bonnes histoires. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog

Dans la même catégorie…

La maison de Nellia

La maison de Nellia

Au pays du soleil, un palais qui sommeille Le temps s'est arrêté, les volets sont fermés Y règne...

Tous ensemble

Tous ensemble

J'ai rêvé d'une terre où l'on pourrait en frères, s'aimer et prospérer j'ai rêvé d'une planète où...

Amour Secret

Amour Secret

Ces mots-là ne seront jamais que pour toi Tu les emporteras où tu voudras Tu les jetteras, les...