Nouveau poème

Fév 7, 2022 | Mes lectures

Amies lectrices et amis lecteurs, voici un nouveau poème pour vous faire patienter. Je vous avoue qu’à parcourir ces « fleurs du mal » je me sens bousculée. Il n’est jamais trop tard pour découvrir n’est-ce pas ? mais je ne m’attendais pas à tant de noirceur. Baudelaire était un ultrasensible, un écorché vif qui composait tant dans ses moment d’extase que quand il se trouvait au fond d’un abîme de désespoir. Ses poèmes le reflètent bien. jusqu’ici je n’ai osé vous proposer que de ceux qui sont en dessus de la ligne de flottaison. Peut-être picorerai-je parfois en dessous aussi, qu’en dites-vous ? vous savez comment me contacter… je vous souhaite à tous une belle et douce semaine !

Le chat


Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d’agate.
Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main enivre du plaisir,
De palper ton corps électrique,
Je vois ma femme en esprit.
Son regard, comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,
Et des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum
Nagent autour de son corps brun.

À propos de l’Auteure

Delphine croit en l’amitié et aux valeurs sincères, elle adore la Nature, les animaux et les sorcières, se passionne pour l’Histoire et toutes les bonnes histoires. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog

Dans la même catégorie…

de Minuit à 7 heures

de Minuit à 7 heures

J’ai découvert ce livre par hasard et l’ai lu en raison du nom de son auteur, célèbre pour avoir...

Le passé

Le passé

Oh ! comment retenir cet ange qui s'enfuit ?Comme il est sombre et pâle ! il ressemble à la...