tristesses de la lune

Mar 19, 2022 | Mes lectures

amies lectrices et amis lecteurs, j’espère que vous aimez ces rendez-vous poétiques de fin de semaine, n’hésitez pas à m’envoyer des commentaires. J’ai longtemps été impressionnée par le langage poétique qui me mettait mal à l’aise. Personnellement, je trouve que Charles Baudelaire, bien qu’à la personnalité torturée, savait se rendre proche à travers ses poèmes, presque tous me parlent, d’une façon ou d’une autre… est-ce aussi votre cas ? Bonne dégustation !

Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse ;

Ainsi qu’une beauté, sur de nombreux coussins,

Qui d’une main distraite et légère caresse

Avant de s’endormir le contour de ses seins,

Sur le dos satiné des molles avalanches,

Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,

Et promène ses yeux sur les visions blanches

Qui montent dans l’azur comme des floraisons.

Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,

Elle laisse filer une larme furtive,

Un poète pieux, ennemi du sommeil,

Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,

Aix reflets irisés comme un fragment d’opale,

Et la met dans son cœur loin des yeux du soleil.

poème de Charles Baudelaire.

À propos de l’Auteure

Delphine croit en l’amitié et aux valeurs sincères, elle adore la Nature, les animaux et les sorcières, se passionne pour l’Histoire et toutes les bonnes histoires. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog

Dans la même catégorie…

de Minuit à 7 heures

de Minuit à 7 heures

J’ai découvert ce livre par hasard et l’ai lu en raison du nom de son auteur, célèbre pour avoir...

Le passé

Le passé

Oh ! comment retenir cet ange qui s'enfuit ?Comme il est sombre et pâle ! il ressemble à la...